Notre philosophie

A la ferme de Linciaux, nous avons un crédo:

"Faire peu mais bien, beau et bon"

En d’autres termes, pas d’agriculture ni d’élevage intensifs mais des cultures sur petite surface, des élevages à taille humaine, un cadre agréable, des produits savoureux, des rencontres enrichissantes.

Des cultures sur des petites surfaces

Dans nos champs et au potager, nous ne recherchons pas un rendement quantitatif mais qualitatif. Nous ne cherchons pas à tout prix à produire le plus possible mais bien à cultiver des aliments de qualité. Notre objectif est de nourrir d’abord les hommes avant les animaux.

Dans le but de favoriser la biodiversité sur notre territoire, un vaste programme est mis en place depuis la reprise de la ferme fin 2016: plantation de haies et d’arbres en bordures de champs et de prairies (agroforesterie), création de bandes fleuries tous les 60m pour accueillir les insectes auxiliaires au cœur même de nos cultures, implantation de bandes anti-érosion des terres, création de mares, couverture permanente des sols,  etc.

Des élevages à taille humaine

Qu’il s’agisse des vaches, des poulets ou des moutons, nos élevages sont toujours de petite taille. Ainsi, nous pouvons leur accorder toute notre attention et ils disposent de l’espace suffisant, en prairie ou en étable, pour grandir dans les meilleures conditions (très peu de maladies!).

Ainsi, un hectare de prairie est dédié à chaque vache. La reproduction se fait de manière naturelle (pas d’insémination artificielle) et les naissances se passent également de manière naturelle (pas de césarienne programmée). Une fois venu au monde, le veau boit le lait de sa maman et reste près d’elle pendant minimum 6 mois.

Enfin, les vaches étant herbivores, elles sont nourries uniquement à l’herbe (foin en hiver) ce qui convient le mieux à leur système digestif.

Un rôle pour chaque animal

A la ferme de Linciaux, nous élevons des vaches (Charolaises), des moutons (Roux ardennais) et des poulets de chair (Coucous de Malines). Ces animaux participent tous au cycle de la ferme: les vaches nous apportent du fumier pour fertiliser les champs, les moutons pâturent le verger, les poules mangent les vers laissés par les vaches et les moutons dans le sol et fertilisent ensuite les prairies de leurs fientes riches en azote, en phosphore, en potassium et en calcium.

Chaque animal a un rôle bien précis. Nous privilégions un mode d’élevage le plus naturel possible.

DES PRODUITS SAINS ET SAVOUREUX

Puisque nous élevons nos animaux en respectant leur nature et leur rythme (la vache est un herbivore, le Coucou de Malines grandit lentement, etc.), les produits qui en découlent sont de qualité supérieure. Ainsi, la viande de boeuf issue de notre élevage est dite « bio & 100% à l’herbe ». Cela signifie que le boeuf n’a été engraissé qu’en mangeant de l’herbe (ou du foin), ce qui est très rare et lui confère des qualités nutritionnelles supérieures.
Puisque cette race de poulet grandit lentement, nous avons décidé de ne pas forcer la nature, et de respecter ce rythme, pour obtenir une viande d’exception. Et puisque nous voulons privilégier des élevages à taille humaine, le nôtre ne dépasse pas 150 poulets.
La ferme de Linciaux

Des rencontres enrichissantes
dans un cadre agréable

Travailler et évoluer dans un cadre agréable permet de mieux travailler, mieux apprendre, être davantage à l’écoute de la nature. C’est pourquoi, nous mettons tout en œuvre pour faire de la ferme un lieu où les installations humaines s’intègrent au mieux dans la nature environnante.

On parle de nous

La ferme suscite bien souvent l’intérêt de journalistes. Voici quelques exemples d’articles ou reportages qui ont été réalisés.

RTBF - LA PREMIERE
"Nos régions ont du bon"

"CHEZ GUSTAVE, LE BONHEUR EST DANS L'ASSIETTE ET LE VERRE"

RTBF - LES AMBASSADEURS
"INITIATION À LA PERMACULTURE À CINEY"

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site web.
En cliquant sur le bouton « Accepter », vous acceptez l’utilisation de tous les cookies.